Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit

Détails sur le produit:
Lieu d'origine: La Chine
Nom de marque: VANFORGE
Certification: ISO9001, ISO10012, ISO14001, OHSAS18001, ABS, BV, DNV, Lloyd, NK, PED
Conditions de paiement et expédition:
Quantité de commande min: 1000 kg
Prix: Negotiable
Détails d'emballage: Paquet navigable pour l'exportation
Délai de livraison: 45 jours
Conditions de paiement: L / C, T / T
Capacité d'approvisionnement: 100 Tonnes par mois

Détail Infomation

Matériau: Aciers inoxydables austénitiques, aciers inoxydables duplex processus: laminé à froid
Traitement: Lumineux recuit de surface: BA ou sur demande
Application: Produit pétrochimique, produit chimique, papier et pulpe D'entité: Haute précision
la norme: NORME ANSI, ASTM, ASME, EN, DIN, JIS, GOST
Surligner:

feuille de solides solubles

,

feuille polie d'acier inoxydable

Description de produit

ASTM A240 S32750 a laminé à froid la feuille à plat duplex superbe de l'acier inoxydable 2507

 

Feuilles et plats d'UNS S32750

 

UNS S32750 est un acier inoxydable (austénitique-de ferrite) superbe-duplex pour le service en conditions fortement corrosives. La catégorie est caractérisée par :

  • Excellente résistance à la corrosion sous tension (SCC) dans des environnements de chlorure-incidence
  • Excellente résistance au dénoyautage et à la corrosion de crevasse
  • De haute résistance à la corrosion générale
  • Force très haut mécanique
  • Propriétés physiques qui offrent des avantages de conception
  • De haute résistance à la corrosion d'érosion et à la fatigue par corrosion
  • Bonne soudabilité

Normes

  • UNS S32750
  • En numéro 1,4410
  • Nom X 2 CrNiMoN 25-7-4 d'en
  • Solides solubles 2328

Normes de produit

  • Feuille et plat : ASTM A240

 

Approbations

  • Approuvé par la société américaine des ingénieurs mécaniciens (ASME) pour l'usage selon la chaudière d'ASME et le code de récipient à pression, section VIII, division. 1. Il n'y a aucune approbation pour UNS S32750 sous forme de plat. Cependant, selon le paragraphe UG-15 d'ASME on lui permet d'employer les valeurs de conception pour le tube sans couture selon la section VIII, division d'ASME. 1 aussi pour le plat.
  • M. 0175 (effort d'OIN 15156-3/NACE de sulfure fendant le matériel résistant pour l'équipement de gisement de pétrole).

 

Composition chimique % (nominal)

C SI Manganèse P S Cr Ni MOIS D'autres
maximum maximum maximum maximum maximum        
0,030 0,8 1,2 0,035 0,015 25 7 4 N=0.3

 

Propriétés mécaniques

Les figures suivantes s'appliquent au matériel en état recuit par solution. Le tube et le tuyau avec l'épaisseur de paroi au-dessus de 20 millimètres (0,787 po.) peuvent avoir des valeurs légèrement plus basses. Pour les tubes sans couture avec les valeurs de l'épaisseur <4 mm="" we="" guarantee="" proof="" strength="">de paroi un p0.2) qui sont MPA 50 plus haut que ceux a énuméré ci-dessous à 20°C (68°F) aussi bien que ceux énumérés à températures élevées. Plus d'informations détaillées peuvent être fournies sur demande.

À 20°C (68°F)

 

Feuilles avec le maximum d'épaisseur de paroi 20 millimètres (0,79 po.).

Unités métriques

Force de preuve, MPA

Résistance à la traction, MPA

Élongation, %

Dureté, HRC

Rp0.2a)

Rp1.0a)

Rm

Unb)

Un2"

 

minimal.

minimal.

 

minimal.

minimal.

maximum.

550 640 800-1000 25 15 32

 

Unités impériales
Force de preuve, ksi Résistance à la traction, ksi Élongation, % Dureté, HRC
Rp0.2a) Rp1.0a) Rm Unb) Un2" HRC
minimal. minimal.   minimal. minimal. maximum.
80 93 116-145 25 15 32

1 MPA = 1 N/mm2
a) Rp0.2 et Rp1.0 correspondent à la limite conventionnelle d'élasticité 0,2% excentré et 1,0% excentrée, respectivement.
b) basé sur √S0de L0 = 5,65 où L0 est la longueur et le S originaux0de mesure le secteur en coupe original.

 

Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit 0

Schéma 1. comparaison de la force minimum de preuve, 0,2% excentré, d'UNS S32750 et de catégories austénitiques de haut alliage, parce que de matériel en état recuit par solution.

 

À températures élevées

Si UNS S32750 est exposé aux températures dépassant 250°C (480°F), pendant des périodes prolongées, la microstructure change, qui a comme conséquence une réduction de résistance aux chocs. Ceci n'affecte pas nécessairement le comportement du matériel à la température de fonctionnement. Par exemple, des tubes d'échangeur de chaleur peuvent être utilisés à températures élevées sans problème. Veuillez entrer en contact avec Huahon pour plus d'information. Pour des applications de récipient à pression, 250°C (480°F) est exigé comme maximum, selon VdTÜV-Wb 508 et NGS 1609.

 

Feuilles avec le maximum d'épaisseur de paroi 20 millimètres (0,79 po.)

Unités métriques
La température, °C Force Rp0.2, MPA de preuve
  minimal.
50 530
100 480
150 445
200 420
250 405
300 395

 

Unités impériales

La température, °F

Force Rp0.2, ksi de preuve

 

minimal.

120 77,0
200 70,5
300 64,5
400 61,0
500 58,5
600 57,0

 

Résistance aux chocs

UNS S32750 possède la bonne résistance aux chocs. La température de transition de résilience est au-dessous de -50°C (- 58°F). La résistance aux chocs d'UNS soudé S32750 est également bonne, bien que les valeurs soient inférieures au métal non précieux. La résistance aux chocs, si les constructions soudées protégées du gaz d'arc, est un minimum de 27 J (20 livres-pied) à une température de -50°C (- 58°F).

 

Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit 1

 

Schéma 2. courbes d'énergie typiques d'impact pour UNS S32750 utilisant les spécimens standard de Charpy V (moyenne de 3 à chaque temp.). Échantillons de métal de base rentrés la direction longitudinale de 12 millimètres de laminé à chaud et solution recuite (1075°C/1965°F) feuille.

 

Selon ASME B31.3 les valeurs suivantes de conception sont recommandées pour UNS S32750 :

La température

Effort

°F

°C

ksi

MPA

100 38 38,7 265
200 93 35,0 240
300 149 33,1 230
400 204 31,9 220
500 260 31,4 215
600 316 31,2 215

 

Propriétés physiques

Densité : 7,8 g/cm3, 0,28 lb/in.3

Capacité de chaleur spécifique

Unités impériales d'unités métriques

 

La température, °C

J (°C) de kilogramme

La température, °F

Btu (lb°F)

20 490 68 0,12
100 505 200 0,12
200 520 400 0,12
300 550 600 0,13
400 585 800 0,14


Conduction thermique
Unités métriques, avec (m°C)

La température, °C

20

100

200

300

400

UNS S32750 14 15 17 18 20
ASTM 316L 14 15 17 18 20


Unités impériales, Btu (°F) de pi h

La température, °F

68

200

400

600

800

UNS S32750 8 9 10 11 12
ASTM 316L 8 9 10 10 12


Dilatation thermique
UNS S32750 a un coefficient de dilatation thermique près de cela de l'acier au carbone. Ceci donne à UNS S32750 des avantages définis de conception par rapport aux aciers inoxydables austénitiques dans l'équipement comportant de l'acier au carbone et de l'acier inoxydable. Les valeurs indiquées ci-dessous sont les valeurs moyennes dans les températures ambiantes.

Unités métriques, x10-6/°C

La température, °C

30-100

30-200

30-300

30-400

UNS S32750 13,5 14,0 14,0 14,5
Acier au carbone 12,5 13,0 13,5 14,0
ASTM 316L 16,5 17,0 17,5 18

 

Unités impériales, x10-6/°F

La température, °F

86-200

86-400

86-600

86-800

UNS S32750 7,5 7,5 8,0 8,0
Acier au carbone 6,8 7,0 7,5 7,8
ASTM 316L 9,0 9,5 10,0 10,0

 

Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit 2

 

Dilatation thermique du schéma 3., per°C (30-100°C, 86-210°F).

 

Résistivité

La température, °C

μΩm

La température, °F

μΩin.

20 0,83 68 32,7
100 0,89 200 34,9
200 0,96 400 37,9
300 1,03 600 40,7
400 1,08 800 43,2


Module d'élasticité, (x103)

Unités métriques et unités impériales

La température, °C

MPA

La température, °F

ksi

20 200 68 29,0
100 194 200 28,2
200 186 400 27,0
300 180 600 26,2

 

Résistance à la corrosion

Corrosion générale

UNS S32750 est de haute résistance à la corrosion par les acides organiques, par exemple expérience moins de 0,05 mm/year en 10% formique et acide acétique de 50% où ASTM 316L a le taux de corrosion plus haut que 0,2 mm/year. L'acide formique pur voient le schéma 4. Également en acide souillé UNS S32750 reste résistant.

Le schéma 5 et schéma que 6 résultats d'exposition des essais d'UNS S32750 et divers aciers inoxydables et alliages de nickel en acide acétique souillé avec des chlorures qui pratiquent dedans soyez fréquemment présent dans les processus.

Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit 3

Diagramme d'Isocorrosion du schéma 4. en acide formique. Les courbes représentent un taux de corrosion de 0,1 mm/year (4 mpy) dans la solution stagnante d'essai.

 

Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit 4

Taux de corrosion du schéma 5. de divers alliages en acide acétique de 80% avec 2000 ions de chlorure de page par minute à 90°C.

 

Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit 5

 

Taux de corrosion du schéma 6. de divers alliages en acide acétique concentré avec 200 ions de chlorure de page par minute.

L'expérience pratique avec UNS S32750 en acides organiques, par exemple aux usines acides teraphthalic, a prouvé que cet alliage est de haute résistance à ce type d'environnement. L'alliage est donc une alternative concurrentielle aux alliages alliés par haute d'austenitics et de nickel dans les applications où les aciers inoxydables austénitiques standard corrodent à un haut débit.

 

La résistance aux acides inorganiques est comparable, ou même meilleure qu'à celle des aciers inoxydables austénitiques de haut alliage dans certaines gammes de concentration. Les schémas 7 9 montrent des diagrammes d'isocorrosion pour l'acide sulfurique, l'acide sulfurique souillé avec 2000 ions de chlorure de page par minute, et l'acide chlorhydrique, respectivement.

Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit 6

Diagramme d'Isocorrosion du schéma 7. en acide sulfurique naturellement aéré. Les courbes représentent un taux de corrosion de 0,1 mm/year (4 mpy) dans une solution stagnante d'essai.

 

Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit 7

Schéma 8. diagrammes d'Isocorrosion, 0,1 mm/year (4 mpy) en 2000 ions contenants de l'acide sulfuriques naturellement aérés d'un chlorure de page par minute.

 

Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit 8

Diagramme d'Isocorrosion du schéma 9. dans un acide chlorhydrique. Les courbes représentent le taux d'acorrosion de 0,1 mm/year (4 mpy) dans la solution stagnante d'essai.

 

Corrosion de piqûre de corrosion et de crevasse

La résistance à la corrosion de piqûre de corrosion et de crevasse de l'acier inoxydable est principalement déterminée par le contenu du chrome, du molybdène et de l'azote. La fabrication et la fabrication pratiquent, par exemple la soudure, sont également d'importance essentielle pour la performance réelle en service.

 

Un paramètre pour comparer la résistance au dénoyautage dans des environnements de chlorure est PRÉ le nombre (équivalent de résistance de piqûre de corrosion).
PRÉ est défini comme, dans le poids-%)
PRÉ = %Cr + 3,3 x %Mo + 16 x %N

 

Pour les aciers inoxydables duplex la résistance de corrosion piquetée dépend PRÉ de la valeur pendant la phase de ferrite et la phase d'austénite, de sorte que la phase avec PRÉ la valeur la plus basse limite pour la résistance réelle de corrosion piquetée. Dans UNS S32750 PRÉ la valeur est égale en les deux phases, qui a été réalisée par un équilibre soigneux des éléments.

 

De minimum la valeur PRÉ pour les tubes sans couture d'UNS S32750 est 42,5. C'est sensiblement plus haut que par exemple PRÉ les valeurs pour d'autres aciers inoxydables duplex du type 25Cr qui ne sont pas superbe-duplex. Comme exemple UNS S31260 25Cr3Mo0.2N a une Pré-valeur minimum de 33.

Un des essais de corrosion les plus graves de piqûre de corrosion et de crevasse appliqués à l'acier inoxydable est ASTM G48, c.-à-d. exposition à 6% FeCI 3 avec et sans des crevasses (méthode A et B respectivement). Dans une version modifiée de l'essai d'ASTM G48 A, l'échantillon est exposé pendant des périodes de 24 heures. Quand des puits sont détectés ainsi qu'une perte de poids importante (magnésium >5), l'essai est interrompu. Autrement la température est augmentée par le °C 5 (le °F) 9 et l'essai est continué le même échantillon. Expositions les températures critiques de piqûre de corrosion du schéma 11 et de crevasse (CPT et TDC) de l'essai.

 

Des essais potentiostatiques dans les solutions avec le contenu différent de chlorure sont présentés dans des expositions de la figure 12 du schéma 11. l'effet de l'acidité accrue. Dans les deux cas le potentiel appliqué est 600 système mv contre SCE, très une valeur élevée comparée à cela normalement liée à l'eau de mer unchlorinated naturelle, ainsi ayant pour résultat plus basses températures critiques comparées à la plupart des états pratiques de service.

 

Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit 9

Schéma les 10. températures critiques de piqûre de corrosion et de crevasse dans 6% FeCl3, 24h (semblable à ASTM G48).

 

Le rayon de dispersion pour UNS S32750 et 6Mo+N illustre le fait que les deux alliages ont la résistance semblable au dénoyautage, et les CPT-valeurs sont dans la marge représentée sur la figure.

 

Des essais ont été réalisés en eau de mer naturelle pour déterminer la température critique de corrosion de crevasse des échantillons avec un potentiel appliqué de 150 système mv contre le SCE. La température a été augmentée par (7de) les étapes 4°C toutes les 24 heures jusqu'à ce que la corrosion de crevasse se soit produite. Les résultats sont affichés dans la table ci-dessous.

Alliage

Le TDC (°C)

UNS S32750 64
6Mo+N 61

 

Dans ces essais les taux de propagation d'attaques lancées de corrosion de crevasse, à 15-50°C (59-122°F) et un potentiel appliqué de 150 système mv contre le SCE ont été également déterminés. Ceux-ci se sont avérées environ dix fois inférieures pour UNS S32750 que pour l'alliage 6Mo+N.

 

Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit 10

Schéma les 11. températures critiques (CPT) de piqûre de corrosion aux concentrations variables du chlorure de sodium, de 3 à 25% (détermination potentiostatique à +600 SCE de système mv avec la terre extérieure avec poussière abrasive 600 de papier).

 

Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit 11

Le schéma 12. Les températures critiques (CPT) de piqûre de corrosion en NaCl de 3% avec la variation de pH (détermination potentiostatique à +600 SCE de système mv avec la terre extérieure avec poussière abrasive 600 de papier).

 

La résistance à la corrosion d'UNS S32750 dans les solutions de oxydation de chlorure est illustrée par les températures critiques (CPT) de piqûre de corrosion déterminées dans “une mort verte” - la solution (1% FeCI3 + 1% CuCl2 +11% HCIde H2 TELLEMENT4 + 1,2%) et dans “une mort jaune” - la solution (Fe2 (TELLEMENT4) de 0.1 % 3 + 4% NaCl + 0,01 M HCI). La table au-dessous des CPT-valeurs d'expositions pour différents alliages dans ces solutions. Il est clair que les valeurs pour UNS S32750 soient au même niveau que ceux pour l'alliage de nickel UNS N06625. Les essais démontrent une bonne corrélation avec le rang des alliages pour l'usage comme des tubes de réchauffeur dans des systèmes de désulfuration des gaz de fumée.

 

La température critique (CPT) de piqûre de corrosion déterminé dans différentes solutions d'essai.

Alliage

La température critique (CPT), °C de piqûre de corrosion
“La mort verte”

“La mort jaune”

UNS S32750 72,5 >90
6Mo+N 70 >90
UNS N06625 67,5 >90
ASTM 316 <25> 20

 

Corrosion sous tension

UNS S32750 a l'excellente résistance à la corrosion sous tension induite par chlorure (SCC).

 

La résistance de SCC d'UNS S32750 dans des solutions de chlorure à températures élevées est illustrée sur le schéma 13. Là étaient aucun signe de SCC jusqu'à 1000 page par minute Cl-/300°C et 10000- de Clde page par minute/250°C.

 

Les spécimens de coude en U d'UNS S32750 exposés pendant 1000 heures en saumure chaude (108°C, 226°F, NaCl de 25%) n'ont montré aucune fissuration.
L'effort de seuil pour UNS S32750 en CaCl2 de 40% au °C 100 (le °F) 210 et le pH = 6,5 est au-dessus de 90% de la résistance à la traction pour le métal de base et les joints soudés

 

Le schéma 14 donne le résultat de l'essai en CaCl2 de 40% au °C 100 (le °F) 210 a acidifié à pH = 1,5. L'acidification de la solution standard d'essai à pH = 1,5 abaisse l'effort de seuil pour UNS S32205/31803, mais pas pour UNS S32750. Ceci s'applique au métal de base et aux joints soudés.

 

L'effort de seuil pour le métal de base et les joints soudés d'UNS S32750 en bouillant mgcl2 de 45%, 155°C (311°F) (ASTM G36), est approximativement 50% de la force de preuve.

 

Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit 12

Le schéma 13. Résistance de SCC dans l'oxygène-incidence (abt. Solutions neutres de chlorure de 20h. Temps d'essai 1000 heures. Effort appliqué égal à la force de preuve à la température d'essai.

 

Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit 13

Le schéma 14. Les résultats du SCC examine avec la charge constante en CaCl2 de 40%, pH=1.5, au °C 100 (210°F) avec la solution aérée d'essai.

 

Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit 14

Le schéma 15. La charge constante SCC examine dans la solution de la NACE à la température ambiante (la NACE TM 0177).

 

Le schéma 15 donne les résultats des essais de SCC à la température ambiante dans la solution A (chlorure de sodium de 5% et 0,5% acides acétiques d'essai de la NACE TM0177 saturés avec du sulfure d'hydrogène). Aucune fissuration ne s'est produite sur UNS S32750, indépendamment de l'effort appliqué.

Dans les solutés contenant le sulfure et les chlorures d'hydrogène, la corrosion sous tension peut également se produire sur les aciers inoxydables aux températures en-dessous du °C 60 (°F) 140. La corrosivité de telles solutions est affectée par l'acidité et le contenu de chlorure. Dans le contraste direct au cas avec la corrosion sous tension causée par le chlorure ordinaire, les aciers inoxydables de ferrite sont plus sensibles à ce type de corrosion sous tension que les aciers austénitiques.

 

Selon M. 0175 UNS travaillé recuit et par liquide éteint de solution d'OIN 15156/NACE S32750 convient pour l'usage aux températures jusqu'au °F 450 (°C) 232 dans les environnements aigres dans la production de pétrole et de gaz, si la pression partielle du sulfure d'hydrogène ne dépasse pas 3 livres par pouce carré (0,20 barres).

UNS S32750, avec une dureté maximum de 32 HRC, solution recuite et rapidement refroidie, selon la NACE MR0103, convient pour l'usage dans le raffinage aigre de pétrole.
 

Corrosion intergranulaire

UNS S32750 est un membre de la famille des aciers inoxydables duplex modernes dont la composition chimique est équilibrée pour donner la réforme rapide de l'austénite dans la zone affectée de chaleur à hautes températures d'une soudure. Ceci a comme conséquence une microstructure qui fournit au matériel la bonne résistance à la corrosion intergranulaire. UNS S32750 passe l'essai à la pratique en matière E (essai d'ASTM A262 de Strauss) sans réservation.

 

Corrosion d'érosion

Les propriétés mécaniques combinées avec la résistance à la corrosion donnent à UNS S32750 une bonne résistance à la corrosion d'érosion. L'essai en sable contenant des médias a prouvé qu'UNS S32750 a une résistance à la corrosion d'érosion meilleure que les aciers inoxydables austénitiques correspondants. Expositions ci-dessous du schéma 16 le taux de masse relatif de perte de l'UNS duplex S32750, de FAS 2205 de Sandvik et 6Mo+N d'un type austénitique acier après exposition à l'eau de mer synthétique (ASTM D-1141) contenant 0.025-0.25% sable de silice à une vitesse de 8.9-29.3 m/s (la moyenne de tous les essais est montrée).

 

Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit 15

Le schéma 16. Taux de masse relatif de perte après essai de la corrosion d'érosion d'aginst de résistance.

 

Fatigue par corrosion

Aciers inoxydables duplex qui ont une force à haute résistance habituellement avoir une limite de fatigue élevée et de haute résistance à la fatigue et à la fatigue par corrosion.

 

La haute résistance de fatigue d'UNS S32750 peut être expliquée par ses bonnes propriétés mécaniques, alors que son de haute résistance à la fatigue par corrosion a été prouvé par l'essai de fatigue dans des médias corrosifs.

 

Traitement thermique

Les tubes sont normalement livrés en condition soumise à un traitement thermique. Si le traitement thermique supplémentaire est dû nécessaire à une transformation plus ultérieure que ce qui suit est recommandé.

 

Recuit de solution

1050-1125°C (1920-2060°F), refroidissement rapide en air ou eau.

Soudure

La soudabilité d'UNS S32750 est bonne. Les méthodes appropriées de soudure sont soudure manuelle de métal-arc avec les électrodes couvertes ou soudure à l'arc électrique protégée du gaz. La soudure devrait être entreprise dans la marge d'entrée de chaleur de 0.2-1.5 kJ/mm et avec une température d'interpass de 150°C (300°F) maximum.

Le traitement thermique de préchauffage ou de courrier-soudure n'est pas nécessaire.

 

Fabrication

Recourbement

La force commençante requise pour se plier est légèrement plus haute pour UNS S32750 que pour les aciers inoxydables austénitiques standard (ASTM 304L et 316L).

Si les conditions de service sont sur la limite de la résistance de corrosion sous contrainte du traitement thermique d'UNS S32750 est recommandés après le recourbement froid. Pour des applications de récipient à pression en l'Allemagne et traitement thermique de pays nordiques peut être exigé après déformation à froid selon VdTÜV-Wb 508 et NGS 1609. Le traitement thermique devrait être effectué par le recuit de solution (voyez sous le traitement thermique) ou le recuit de résistance.

Le recourbement chaud est effectué à 1125-1025°C (2060-1880°F) et devrait être suivi du recuit de solution.

 

Expansion

Comparé aux aciers inoxydables austénitiques, UNS S32750 a une résistance plus à forte teneur en alcool et à la traction. Ceci doit être maintenu dans l'esprit en augmentant des tubes dans des tubesheets. Des méthodes en expansion normales peuvent être employées, mais l'expansion exige une force initiale plus élevée et devrait être entreprise dans une opération. En règle générale, le tube aux joints de tubesheet devrait être soudé si les conditions de service incluent une concentration élevée en chlorure, de ce fait limitant le risque de corrosion de crevasse.

 

Usinage

Être un matériel biphasé UNS (austénitique-de ferrite) S32750 présentera un profil différent d'usure de l'outil de cela des aciers monophasés du type ASTM 304L. La vitesse de coupe doit donc être inférieure à cela recommandée pour ASTM 304L. On lui recommande qu'une catégorie plus dure d'insertion soit employée qu'en usinant les aciers inoxydables austénitiques, par exemple ASTM 304L.

 

Applications

UNS S32750 est un acier inoxydable duplex particulièrement conçu pour le service dans les environnements chlorure-contenants agressifs. Les applications typiques sont :

Demandes typiques d'UNS S32750
Huile et prospection de gaz
et production
Chlorure-contenir des environnements tels que l'eau de mer manipulant et systèmes de processus. Tubes liquides hydrauliques et de processus dans les cordons ombilicaux
Refroidissement d'eau de mer Tuyauterie pour des échangeurs de chaleur dans les raffineries, les industries chimiques, les industries de transformation et d'autres industries utilisant l'eau de mer ou l'eau de mer chlorée comme liquide réfrigérant
Évaporation de sel Tuyauterie de vaporisateur pour la production des sels corrosifs, par exemple chlorures, sulfates et carbonates
Usines de dessalement Récipients à pression pour les unités d'osmose d'inversion, le tube et le tuyau pour le transport d'eau de mer, tuyauterie d'échangeur de chaleur
Puits géothermiques Les échangeurs de chaleur dans les unités géothermiques d'exploitation, systèmes ont exposé aux saumures de salinité, à la tuyauterie et à l'enveloppe géothermiques ou hautes pour la production
Raffinage du pétrole et traitement de produit pétrochimique et de gaz Des tubes et les tuyaux où l'environnement de processus contient beaucoup de chlorures, ou est souillés avec de l'acide chlorhydrique
Production de pulpe et de papier Matériel pour les environnements chlorure-contenants de blanchiment
Traitement chimique Usines d'acide organique, aussi quand des solutions de processus sont souillées avec par exemple des chlorures
Exigence d'éléments mécaniques de haute résistance Les arbres porte-hélice et d'autres produits ont soumis à la charge mécanique élevée dans l'eau de mer et d'autres environnements chlorure-contenants
Unités de désulfuration Comme tubes de réchauffeur dans des systèmes de désulfuration des gaz de fumée. Les bonnes propriétés mécaniques et de corrosion font à UNS S32750 un choix économique dans beaucoup d'applications en réduisant le coût de cycle de vie d'équipement.

 

Processus de fabrication

Lumineux mécanique de force de la fiche technique d'ASTM A240 UNS S32750 haut SCC recuit 16


 

Prenez contact avec nous

Entrez votre message

Vous pourriez être dans ces